Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photos du quartier Saint Sauveur de Lille avant la "rénovation" (suite)

Autour de l'église Saint Sauveur 1961

Trois ou quatre noms de rues un peu bizarres :

  • la rue du Ban de Weddes : c'est la rue du Marché à la wedde, plante tinctoriale, très utilisée par les drapiers, mais remplacée ensuite par l'indigo. Elle est aussi nommée rue de Fives, puisqu'elle mène vers le village de Fives.
  • Elle deviendra rue Gustave Delory, du nom du fondateur du parti ouvrier (futur PS) élu maire en 1896, réélu plusieurs fois jusqu'en 1925, date de sa mort. Déporté à Holzminden en 1916 il en est rentré très affaibli
  • Dans la rue des Moulins de garance étaient regroupés des ateliers de teinturiers

Par contre certaines dénominations anciennes sont difficiles à expliquer. C'est le cas de la rue du Croquet (connue dès le XIVème siècle), de la rue de Poids ( pavée en 1513)

La salle d'asile n'était pas l'ancêtre de l'hôpital psychiatrique, mais plutôt celui de la crèche ou de l'école maternelle, côté éducatif en moins. Elle permettait aux mères de retourner travailler très vite après la naissance!

cadastre Lille 1881 section B feuille 10. Echelle approximative 1 cm pour 18 m

cadastre Lille 1881 section B feuille 10. Echelle approximative 1 cm pour 18 m

photo 13  (1961 12 14)  rue des Moulins de Garance de la rue G Delory vers la rue du Croquet

photo 13 (1961 12 14) rue des Moulins de Garance de la rue G Delory vers la rue du Croquet

photo 14 (1961 12 14) rue des Moulins de Garance vers la rue G Delory au fond l'armée du salut

photo 14 (1961 12 14) rue des Moulins de Garance vers la rue G Delory au fond l'armée du salut

photo 15  (1961 12 14) rue du Croquet de la rue du curé Saint Sauveur à la rue Gustave Delory

photo 15 (1961 12 14) rue du Croquet de la rue du curé Saint Sauveur à la rue Gustave Delory

photo 16 (1961 12 14) rue du curé saint Sauveur de la rue du Croquet vers la rue Saint Sauveur

photo 16 (1961 12 14) rue du curé saint Sauveur de la rue du Croquet vers la rue Saint Sauveur

photo 18   (1962 04)  rue G Delory (ex rue de Fives) du coin de la rue Saint Sauveur vers la sortie est de Lille

photo 18 (1962 04) rue G Delory (ex rue de Fives) du coin de la rue Saint Sauveur vers la sortie est de Lille

Traversons à nouveau la rue Saint Sauveur

pour aller voir la maison natale du chansonnier Desrousseaux, au n°120

agrandissement de la partie est (haut) du cadastre B9 déjà publié le 18 décembre

agrandissement de la partie est (haut) du cadastre B9 déjà publié le 18 décembre

photo 19   (1963) maison natale de A. Desrousseaux 120 rue Saint Sauveur

photo 19 (1963) maison natale de A. Desrousseaux 120 rue Saint Sauveur

photo 22  (1967 12 14) dernières maisons de la rue Saint Sauveur en cours de démolition n° 100 à 122. La maison Desrousseaux est reconnaissable.

photo 22 (1967 12 14) dernières maisons de la rue Saint Sauveur en cours de démolition n° 100 à 122. La maison Desrousseaux est reconnaissable.

Et puisque la maison de Desrousseaux a été détruite, nous penserons à lui en écoutant l'histoire de l'habit de son vieux grand père.. Le Mont de Piété dont il nous parle apparaît sur le premier plan publié précédemment (cadastre I feuille 11) Il est entre la rue Saint Michel et la cour de Cysoing

Bon, on n'est plus en 1960... mais puisque la maison a été démolie, on se souvient de Desrousseaux par ses écrits. Il n'a pas seulement produit le P'tit Quinquin!

Photos du quartier Saint Sauveur de Lille avant la "rénovation" (suite)

En retournant vers la gare...

Deux photos un peu excentrées par rapport à celles que nous avons vues précédemment

cadastre Lille 1881 section B feuille 7. Echelle approximative 1 cm pour 18 m

cadastre Lille 1881 section B feuille 7. Echelle approximative 1 cm pour 18 m

photo 20 (1964 04 05) angle de la rue G Delory et rue des Augustins

photo 20 (1964 04 05) angle de la rue G Delory et rue des Augustins

photo 21  (1964 08 06) rue de Tournai côté gauche vers la gare. Le magasin de vélos "la pédale lilloise" est plus loin à gauche sur le trottoir d'en face. Il échappe à la prise de vue

photo 21 (1964 08 06) rue de Tournai côté gauche vers la gare. Le magasin de vélos "la pédale lilloise" est plus loin à gauche sur le trottoir d'en face. Il échappe à la prise de vue

Aujourd'hui on peut regretter que certaines de ces maisons aient disparu. Elles auraient été très belles une fois réhabilitées. Mais il faut se souvenir de ce qu'était le quartier dans les années 1960.

En 1853 Victor Hugo dénonce les conditions de vie des ouvriers de Saint Sauveur dans les Châtiments:

.... Caves de Lille ! on meurt sous vos plafonds de pierre !
J'ai vu, vu de ces yeux pleurant sous ma paupière,
Râler l'aïeul flétri,
La fille aux yeux hagards de ses cheveux vêtue,
Et l'enfant spectre au sein de
la mère statue !
Ô Dante Alighieri ! ...

Les cours sans soleil (même si l'une d'entre elle porte le nom de "cour du soleil"), les rues étroites deviennent au sens propre du terme des coupe-gorge pendant les "événements" (on ne parle alors pas de guerre) d'Algérie. Les immigrés avaient remplacé en partie les ouvriers du textile, et les tensions étaient mortelles entre les factions rivales du FLN et du MNA.

S'ils devaient traverser le quartier le soir, mon "cher et tendre" et ses copains attendaient le passage d'une patrouille pour lui emboîter le pas

A bientôt pour boucler cette promenade en chansons...

A consulter pour plus d'informations, le blog d'Hervé Lépée, dont les coordonnées suivent

Tag(s) : #Lille histoire

Partager cet article

Repost 0